Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Morphée dans tous ses états

Morphée dans tous ses états

Dormir et rêver... Quoi de plus naturel ! Et pourtant chaque nuit des milliers de personnes vivent un enfer... Conseils, nouvelles techniques, humeur du moment, films, nouvelles, BD, dessins,événements, tout ce qui concerne le sommeil est dans le blog du Réseau Morphée.

Premières expériences de privation de sommeil

Les premières expériences de privation de sommeil remontent aux travaux de George Thomas White Patrick et J. Allen Gilbert en 1896 qui ont gardé éveillé 3 jeunes gens pendant 88 à 90 heures, occupés par différentes tests physiologiques et psychologiques. Ils trouvèrent un altération du temps de réaction, de la motricité volontaire et des capacités mnésiques. Un ses sujets présenta des hallucinations visuelles. Les expérimentateurs décrire une diminution graduelle de la température centrale bien que le rythme de la température soit conservé. Pendant l’expérimentation, pourtant courte (!), les sujets ont pris du poids et après avoir dormi de 10.5 à 12 h…. Tout est rentré dans l’ordre….

Plus de cinquante ans plus tard (on n’est pas pressé dans le sommeil !) en 1959, l’équipe de Oklahoma enregistre la performance de Peter Tripp, un disc jockey New-yorkais qui resta éveillé 201 heures tout en étant observé pendant la période… Après quelques jours il présenta des hallucinations auditives, visuelles ou paranoïdes. Mais il utilisait beaucoup de stimulant comme des amphétamines ce qui ne permit pas de savoir si ces hallucinations étaient à mettre sur le compte de la privation de sommeil ou des drogues.

En 1964, un jeune homme Randy Gardner décida de battre le record de privation de sommeil, tout en se servant de cette expérience pour son projet de science à l’école sur « les effets de la privation de sommeil ».William Dement qui eu connaissance du projet par la presse lui proposa de contrôler son état de vigilance (ce qui n’avait pas été fait dans les records antérieurs) pour être certain qu’il ne dormait pas. Il resta éveillé 264 heures (11 jours). A la fin de la privation il fut capable de tenir une conférence de presse. En dehors de la fatigue, il était bien, sans élément délirant ou hallucinatoire. Il ne dormi que 14h et 40 mn après cette longue privation…

 

Capture-d-ecran-2010-01-31-a-09.45.57.png
xxx

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

@line 18/10/2005 23:04

Alors, j'attends la suite... Car moi si je manque de sommeil plus je veillis, plus cela me rend incapable de faire quoi que ce soit ! J'en deviens hargneuse, je mordrais...

KANT 17/10/2005 22:41

Pour la question susbsidiaire... Oui! On peut éternuer dans son sommeil!

isis 17/10/2005 22:10

la seule fois où j'ai fait une garde de 48h ... je me suis coincé les doigts dans les portes du métro , sur le chemin du retour ... un ongle en moins ...trés douloureux !!
coincidence ??? en tout cas j'ai plus fait de 48h !!!!

question subsidiaire , rien n'a voir, mais je me demandais / on peut éternuer dans son sommeil ??

Moyra 17/10/2005 21:44

Mourir? P't^t pas mais s'écrouler de fatigue. Trébucher tomber ma hantise. A mon âge on casse et les amortisseurs sont plus bons. Suspense oblige on verra ce que tu en dis. Bizz zouzou !

sieglind 17/10/2005 09:23

Fou je sais pas, mais un peu déglingos quand même! On peut pas rester indemne après ça, ne serait-ce que physiquement! Le plus chez moi: 48 heures mais sans autre chose q'un bon mal de crâne et un sommeil normal (une nuit de 7 h 00 pour récupérer, donc c'est pas très "probant" n'est-ce pas? lol)
Bises et bonne journée.