Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Morphée dans tous ses états

Morphée dans tous ses états

Dormir et rêver... Quoi de plus naturel ! Et pourtant chaque nuit des milliers de personnes vivent un enfer... Conseils, nouvelles techniques, humeur du moment, films, nouvelles, BD, dessins,événements, tout ce qui concerne le sommeil est dans le blog du Réseau Morphée.

Les cycles du sommeil

Les cycles du sommeil

De l’endormissement au réveil, on distingue 5 stades de sommeil qui s’organisent dans une succession de 4 à 6 cycles par nuit, selon la durée du sommeil.

 

Lorsque l’on s’endort le sommeil débute par du sommeil lent léger (stade 1 et stade 2)

Le stade 1 est la transition entre l’éveil et le sommeil.

Le stade 2 est un stade où le sommeil est confirmé, pourtant 50% des bons dormeurs et 80% des « mauvais » dormeurs ont l’impression de ne pas dormir.

 

Durant cette phase de sommeil léger, le cerveau ralentit, la respiration devient régulière mais nous percevons encore vaguement les bruits extérieurs.

 

Le sommeil lent léger représente environ 50% du temps de sommeil total.

 

Puis viennent les stades 3 et 4 qui représentent le sommeil lent profond.

Il occupe 20 à 30% du temps de sommeil et sa durée est pratiquement constante (autour de 100 minutes) quelle que soit la durée du sommeil.

C’est un sommeil dont on émerge difficilement et qui est très récupérateur, particulièrement sur le plan physique.

 

 

Le cinquième stade  correspond au sommeil paradoxal.

Il représente environ 20% du temps de sommeil. 

 

 

Depuis les travaux de Michel Jouvet, il est intimement rattaché aux rêves et sa fonction est surtout évoquée dans le maintien de l’équilibre psychique et dans les processus de mémorisation. C'est le moment où l'on récupère de la fatigue nerveuse.

 

 Néanmoins, on sait maintenant que les rêves surviennent également au cours des autres stades de sommeil.

 

Ces différents stades constituent le premier cycle de sommeil.

 

 

 SP=Sommeil Paradoxal

 

Le sommeil lent profond

  

 

Il doit son nom à l’existence d’ondes cérébrales très lentes et très amples recueillies sur le cuir chevelu grâce à des électrodes. Un éveil brutal peut provoquer un comportement confusionnel ou automatique identique au comportement du somnambule. C’est le moment privilégié de la sécrétion de l’hormone de croissance, une hormone qui sert à grandir chez l’enfant et à reconstruire les réserves énergétiques chez l’adulte.

 

Le sommeil paradoxal

 

 

 

 Il a été décrit par Michel Jouvet sur le chat et par William Dement chez l’homme. Il est appelé « paradoxal » car le cerveau est alors le siège d’une activité électrique proche de celle de l’éveil, alors que le corps est complètement paralysé. Les yeux sont agités par des saccades oculaires très rapides, le visage s'anime. Il y a une érection des organes sexuels chez l’homme comme chez la femme. C ’est un moment où l’activité onirique (rêves) est très marquée.

                                                                              

La structure du sommeil n’est pas identique du coucher au lever. Le début du sommeil est riche en sommeil profond, alors que la fin de nuit est occupée essentiellement par du sommeil léger et du sommeil paradoxal. Cette asymétrie du sommeil explique la qualité des éveils provoqués en cours de nuit. Ainsi, si la sonnerie du téléphone retentit en début de nuit vous aurez l’impression d’émerger du fond de l’abîme et d’avoir du mal à rassembler vos idées. Alors qu’en fin de nuit vous serez plus facilement présent et attentif.

 

Chaque cycle de sommeil comprend du sommeil lent et du sommeil paradoxal. Les cycles se succèdent toutes les 90 minutes en moyenne. A la fin de chaque cycle, un éveil est fréquent qui est plus ou moins perçu par le dormeur.

 

 

Chaque personne a son rythme propre de sommeil avec ses besoins, ses horaires, ses habitudes. Chacun peut trouver un compromis entre son rythme de sommeil et l'organisation de sa vie. Mais il est très important de bien se connaître pour ne pas malmener son sommeil.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

angel 22/06/2006 15:52

bonjour c 'est vraiment trés interressant... bisous a bientot

Morpheus 07/07/2005 15:51

lol Walsong !

C'est en effet peu courant... :op
Mais on peut toujours observer celui de l'autre ;o)
Et maintenant un peu plus le notre aussi avec les enregistrements de sommeil... :o)

Bises

walsong 07/07/2005 11:24

Une chose très importante dans notre vie ce sommeil et la plus méconnue (évidemment, parce qu'on est inconscient à ce moment là, donc inapte à l'observer - à moins de maitriser la bilocation mais c'est pas courant lol
Bises

geneviÚve 08/05/2005 20:20

bonjour!!! je suis geneviève dufour professionnel du sommeil. je dois informer les personnes qui ont lu le texte, que tout ce que dis le texte est parfaitement FAUX!!! rien de tout ça n'est vrai et tout le monde ne vous fiez pas à cela!!!! bonjour et bonne journée!!!

Morpheus : Un goût pour le cinéma, de jolis tableaux, des aptitudes certaines en droit ou pour le projet Cirano... Mais... Professionnel du sommeil ?? Vraiment ?? Peut être qu'au Canada on dit cela comme ça Tu devrais peut être alors revoir tous les textes et apporter tes corrections !! C'est gentil de prévenir, mais en l'occurence là ça ne sert à rien !Bonne journée !! Et la prochaine fois laisse ton adresse de MegaQuebec... Remarque tu portes bien ton nom... Celui de l'email laissé, cela s'entend ;o)
 
KANT: Ca me fait hurler de rire! L'est gentille la cousine du Québec. Un peu simplette. Mais bon il en faut pour tous les goûts! C'est surement une professionnelle du sommeil... Enfin d'une certaine manière!

Morpheus 28/02/2005 22:48

"Krystel" : Déjà il faudrait savoir depuis quand tu as ce problème ? Ensuite, si ce n'est déjà fait, je te conseille de lire les articles "Des rituels à respecter", "pourquoi s'endort-on chaque soir ?" dans la catégorie Sommeil et "La Solitude du dormeur" ainsi que les commentaires dans la catégorie Kant. Je vais préparer un article "A quel moment se coucher ?" ;-)