Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Morphée dans tous ses états

Morphée dans tous ses états

Dormir et rêver... Quoi de plus naturel ! Et pourtant chaque nuit des milliers de personnes vivent un enfer... Conseils, nouvelles techniques, humeur du moment, films, nouvelles, BD, dessins,événements, tout ce qui concerne le sommeil est dans le blog du Réseau Morphée.

Ne pas méconnaître un syndrome d'apnées

Méconnaitre un trouble respiratoire du sommeil est un réel problème à la fois en raison des conséquences que cela représente pour l’individu et en terme de santé publique du fait de la prévalence de cette maladie.

Dix-huit ans de  suivi de la cohorte « sommeil » du  Wisconsin apporte un nouvel éclairage sur la mortalité liée à des troubles respiratoires au cours du sommeil. Les participants présentant une pathologie grave au départ ont 3 fois plus de risques de mortalité par rapport à ceux qui n’ont pas de troubles respiratoires du sommeil,  indépendamment du sexe, du BMI,  de l'âge, et d'autres causes possibles associées. Compte tenu de l'inévitable augmentation de la prévalence des troubles respiratoires du sommeil concomitante de  l’épidémie d'obésité, on est d’autant plus inquiet que dans cette population, le risque estimé de décès par cause de maladie  cardiovasculaire est multiplié par 5.

Les troubles respiratoires du sommeil sévères sont donc préoccupants en terme de santé publique. D’autres études sont nécessaires pour quantifier la proportion de  mortalité qui pourrait être réduite par la prévention ou le traitement des troubles respiratoires du sommeil.

Cette étude  confirme qu’il existe un risque de mortalité accru en cas de troubles respiratoires du sommeil associés et  non traités. Il y a donc nécessité de reconnaitre cliniquement  les syndromes d’apnées du sommeil et de les traiter quelle que soit les symptômes de somnolence associés.

Sleep Disordered Breathing and Mortality: Eighteen-Year Follow-up of the Wisconsin Sleep Cohort
Terry Young; Laurel Finn; Paul E. Peppard; Mariana Szklo-Coxe; Diane Austin; F. Javier Nieto; Robin Stubbs; K. Mae Hla
SLEEP, Vol. 31, No. 8, 2008

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

SANNAK Souàd 25/05/2010 13:40



aidez moi à lutter contre la somnolence s'il vous plais donnez moi une solution car mon cas est devnue critique, j'arrive plus à ouvrir l'oeil tôt le matain et depuis long temps!! j'ai trois
examains qui s'approchent et je ne peux plus me consentrer sur la revision, quands je me laive tôt je me sens comme si je dors encore ou bien je suis embarqué dans un bateau qui bouge de gauche à
droite et quands je m'y met à reviser j'ai les yeux qui tombent sans même le vouloire!!!! au secour!!!! aidez moi s'il vous plais!!!



SRP 27/05/2010 08:29



Bonjour Souad, ce problème existe probablement depuis plusieurs années. Certaines hypersomnies se traduisent par cette incapacité à se lever le matin. Il est nécesssaire de consulter un
spécialiste du sommeil et de faire des examens. Vous pourrez demander au Réseau Morphée quels
sont les spécialistes dans votre région. En attendant voyez avec votre médecin traitant qui trouvera une solution temporaire pour vous soulager.



SRP 01/09/2008 22:35

Si vous dormez avec quelqu'un, savoir que vous ronflez et que vous faies des arrêts respiratoires en dormant est très informatif... Sinon il faut passer par un médecin qui fera soit une polygraphie, soit une polysomnographie pour confirmer le diagnostic.

emery jacquillat 01/09/2008 10:07

Bonjour,Existe t il des solutions simples (à tester en dormant chez soi) pour détecter un syndrome d'apnée ? Si oui, où s'adresser ? Faut-il nécessairement passer par son médecin pour faire un test ?A bientôt.

sieglind la dragonne 01/09/2008 07:42

Sans faire partie des pro, je me doute bien que de se mettre en apnée non définitive pendant son sommeil n'est pas très sain... et ça me faisait flipper au début, vu que dragon me faisait le coup, mais heureusement, ça n'a pas duré, la pression au boulot faisait des siennes à cette époque, il a su prendre ses distances.... le mieux à suivi hé, hé