Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Morphée dans tous ses états

Morphée dans tous ses états

Dormir et rêver... Quoi de plus naturel ! Et pourtant chaque nuit des milliers de personnes vivent un enfer... Conseils, nouvelles techniques, humeur du moment, films, nouvelles, BD, dessins,événements, tout ce qui concerne le sommeil est dans le blog du Réseau Morphée.

Insomnie… Vous avez dit insomnie ?

Insomnie… Insomnie…

 
Qui n’a jamais pensé avoir souffert d’insomnie ? 
Oui mais, était-ce une vraie insomnie ?

Oui, oui ! Parce qu’il y en a des fausses !

 

Qu’est-ce que l’insomnie déjà ?

L’insomnie, se traduit par des difficultés d'endormissement, ou un sommeil fractionné, parfois écourté par un réveil beaucoup trop tôt et/ou une qualité de sommeil détériorée associée. Dans tous les cas il faut qu'il y ait un retentissement sur la qualité de la veille du lendemain.

  

Donc, si vous souffrez d’insomnie vous devez avoir aussi des problèmes dans la journée, comme de la fatigue, de trouble de la concentration et de la mémoire, une irritabilité et très souvent des troubles de l’humeur, et  parfois une somnolence.


 

Si votre sommeil est écourté, avec un endormissement tardif, un éveil dans la nuit, ou un réveil précoce... Vous pouvez croire que vous êtes insomniaque. Mais ! (Oui, là aussi il y a un mais, il y a toujours un mais !) Si vous n'avez pas de conséquences sur votre journée, et que vous êtes en pleine forme! Ce n’est pas une insomnie. Donc, si vous dormez aussi peu, c’est peut-être que vous êtes un court dormeur !

 

N'oubliez pas aussi que vous aurez des difficultés d'endormissement si vous vous couchez trop tôt par rapport à votre rythme. En effet vous pouvez vous créer des troubles du sommeil si vous ne respectez pas votre typologie du sommeil. Alors !? Du soir ou du matin ?

 

 

Maintenant s’il s’agit d’une vraie insomnie, et que cela dure…

Oui parce que bon !
Ce n’est pas juste un soir qui justifie l’insomnie !!

Une mauvaise nouvelle ou au contraire une très bonne nouvelle peut entraîner des difficultés d’endormissement, mais cela ne dure pas longtemps, le rythme du sommeil reprend vite ses marques.

 


Par contre, si ça dure… Hmmm, peut être faut-il se demander pourquoi !

 

 
Alors quelles sont les causes possibles ?

Les causes les plus fréquentes sont liées à la dépression et à l'anxiété... Pas facile de se reconnaître déprimé ! Surtout qu'il n'y a pas toujours de cause apparente ! Mais il faut s'interroger en particulier quand l'insomnie touche le petit matin. Des réveils trop précoces à partir de 1h, 2h parfois parfois 4 ou 5h du mat... Et impossible de se rendormir sauf vers la fin de la nuit.... Juste au moment où il faut se lever! Arrg!!!

 

Attention à l'utilisation abusive d'acool, de café, ou de drogues (mais là vous le cherchez, quand même). Certains médicaments sont connus pour provoquer des insomnies... Les pires sont les corticoïdes... Mais ce sont des médicaments qui ne sont prescrits que dans des cas bien particuliers...

 

L'insomnie peut-être psychophysiologique, c'est à dire "conditionnée" par une situation qui a provoqué l'origine des difficultés de sommeil qui sont ensuite entretenues par la peur de ne pas dormir.

 


Et il y a des causes organiques...

Peut-être y a-t-il des signes de maladies connues qui altèrent le sommeil, comme un Reflux Gastro-oesophagien, une hyperthyroïdie, une maladie neurologique, ou qui occasionnent des douleurs, de la toux, une gêne respiratoire

 

En ce cas, il faut avant tout traiter la maladie, et les causes à l’origine de l’insomnie, si cela est possible.

 

 

Il peut aussi y avoir des troubles exclusivement durant le sommeil, comme le syndrome des jambes sans repos (SJSR), les mouvements périodiques nocturnes, le syndrome d’apnées du sommeil, là c’est souvent le partenaire qui peut apporter une réponse. Bien souvent lorsque l’on est sujet à ces troubles, on ne s’en rend pas compte et c’est souvent la plainte du partenaire qui met à jour ces troubles.

 

Parfois, il s’agit juste d’une mauvaise hygiène de vie et de sommeil, d’un environnement néfaste, bruyant par exemple, ou pensons aux mères de famille ayant encore des enfants en bas âge ou tout « simplement » de stress… 

 


Bref ! Il n'y a pas un type d'insomnie, mais des insomnies dont il faut rechercher la cause.

 


Parlez en à votre médecin au cours d'une consultation (et pas à la fin en sortant ). Il pourra vous aider ou vous adresser à un spécialiste si nécessaire...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Francky 10/09/2005 00:51

Pas concerné :)
Hello les amis !!! Je vous souhaite un bon week-end et un bon retour à Kant ;)
Plein de gros bisous !!!!!!!!!!!!!
Pas concerné! On ne peut jurer de rien! Peut-être qu'un jour tu seras content de retrouver l'adresse de l'article...
Bises.... KANT

KANT 09/09/2005 00:45

Pfff! Suffit de se coucher au bon moment!
Non! Je plaisante... Ce n'est pas si simple!

Morpheus 08/09/2005 17:45

Moyra, dès que j'ai trouvé je te le dis !! Promis !
Je suis moi-même à la recherche de l'interrupteur en ce moment :op

Moyra 08/09/2005 14:26

Hum! bjour! steuplé Morphéus, tu peux me dire où débrancher le cerveau avant de dormir? Bisou

isis 08/09/2005 11:00

j'adore les commentaires en bleu !!! sinon , c'est plein de bon sens tout ça , une bonne remise à l'heure des pendules du sommeil !!