Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Morphée dans tous ses états

Morphée dans tous ses états

Dormir et rêver... Quoi de plus naturel ! Et pourtant chaque nuit des milliers de personnes vivent un enfer... Conseils, nouvelles techniques, humeur du moment, films, nouvelles, BD, dessins,événements, tout ce qui concerne le sommeil est dans le blog du Réseau Morphée.

L'insomnie augmenterait le risque cardiaque

L'insomnie, qui touche plus d'un tiers de la population accentue le risque de crise cardiaque. Ce sont les résultats d'une étude épidémiologique  norvégienne de grande envergure  publiée lundi dans "Circulation",  une revue médicale internationale.

coeur.jpg

Les chercheurs norvégiens ont évalué l'accroissement du risque d'infarctus myocardique aigüe dans une fourchette de 27 à 45% selon l'ampleur des troubles du sommeil. Selon leur étude, parue dans la revue Circulation*, une publication de American Heart Association, ils ont établi trois grands symptômes d'insommie avec une évaluation correspondante du risque cardiaque.

- Le premier, qui correspond au fait d'avoir du mal à s'endormir quasi quotidiennement au cours du dernier mois, augmente le risque de faire un infarctus de 45%.

- Le second symptôme, avoir des difficultés à rester endormi presque chaque nuit lors des trente derniers jours, accroît les chances d'infarctus de 30%.

- Le troisième symptôme,  la sensation de sommeil non reposant plus d'une fois par semaine, fait grimper ce risque de 27%.

 

 

Plus de 50 000 norvégiens testés

 

Ces travaux sont basés sur les réponses à un questionnaire sur l'insomnie soumis à 52'610 Norvégiens, dans le cadre d'une enquête de santé effectuée de 1995 à 1997. Les auteurs de l'étude ont aussi examiné les dossiers médicaux dans des hôpitaux et les statistiques de décès.

«Les difficultés pour dormir sont fréquentes et assez faciles à traiter», relève le Dr Lars Erik Laugsand, du département de science, technologie et santé publique de l'Université de Trondheim (Norvège), principal auteur de l'étude. «Il est de ce fait important que le public soit conscient du lien entre insomnie et risque d'attaque cardiaque et de parler avec le médecin traitant de tout symptôme d'insomnie», insiste-t-il.

 

* Insomnia and the Risk of Acute Myocardial Infarction: A Population Study 
Lars E. Laugsand, Lars J. Vatten, Carl Platou, and Imre Janszky
Circulation 2011; first published on October 24 2011 as doi:10.1161/CIRCULATIONAHA.111.025858

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article