Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Morphée dans tous ses états

Morphée dans tous ses états

Dormir et rêver... Quoi de plus naturel ! Et pourtant chaque nuit des milliers de personnes vivent un enfer... Conseils, nouvelles techniques, humeur du moment, films, nouvelles, BD, dessins,événements, tout ce qui concerne le sommeil est dans le blog du Réseau Morphée.

Le cauchemar Freddy

 

« 1-2 Freddy te coupera en deux

3-4 remonte chez toi quatre à quatre

5-6 n'oublie pas ton crucifix

7-8 surtout ne dors plus la nuit

9-10 il est caché sous ton lit...»

 

 

Freddy Krueger, croquemitaine de son état, à la voix caverneuse surgit des ténèbres. Vêtu d'un t-shirt rouge et vert lacéré, il dissimule sous un vieux chapeau son visage atrocement brûlé et défiguré. Sa main droite, gantée, est munie de quatre longues griffes d'acier plus tranchantes que des lames de rasoir. Il hante les nuits des adolescents afin de les tuer dans leur sommeil...

26 ans et 7 volets après le tout premier "Les griffes de la nuit" de Wes Craven, Samuel Bayer nous convie a revivre nos pires cauchemars avec la sortie de son film le 12 mai 2010 en France : "Les griffes de la nuit" (re) Interdit au moins de 12 ans réalisé par Samuel Bayer avec Jackie Earle Haley, Kyle Gallner, Rooney Mara.

Réveiller nos pires peurs d'enfants lorsque nous nous retrouvions seul dans notre lit : peur du noir, peur de s'endormir, des formes bizarres que l'on croit voir au pied du lit, du monstre caché dans l'armoire ou sous le lit, peur du cauchemar dont on risque de ne jamais revenir...

 

Mais qu'est ce quel cet évènement nocturne dont on se passerait bien ?

"Cauchemar" vient d’un vieux mot picard « cauquer » qui signifie fouler, presser et de « mare », mot néerlandais qui signifie fantôme. Il renvoie à l’ancienne croyance où l’on pensait que le sommeil était perturbé par des fantômes (incube et succube entre autres) qui écrasaient la poitrine du dormeur et provoquait le cauchemar.

Le cauchemar est un rêve anxieux ou d’angoisse qui survient généralement en seconde partie de nuit. Lorsqu’il provoque un éveil, le dormeur a souvenir d’un rêve détaillé, au contenu pénible, anxiogène ou effrayant. Ils sont souvent en couleur, avec des perceptions auditives et parfois douloureuses. Il n’y a pas de comportement moteur associé (la personne ne se jette pas hors du lit !) mais parfois des vocalisations. Ils surviennent en sommeil paradoxal (c’est pourquoi on les fait surtout en seconde partie de nuit). Parfois ils occasionnent un réveil qui est très désagréable car le souvenir du cauchemar est tenace. Le cauchemar est une expérience banale. Nous en faisons tous de temps en temps. Le stress est connu pour les favoriser. Certains médicaments peuvent les faciliter comme les bêtabloquants (souvent donnés dans l’hypertension), certains antidépresseurs, certains anti-parkinsoniens, et d’autres… Pour ceux qui en font beaucoup… Soit la période est particulièrement dure (traumatisme psychique, évènements de vie particulièrement pénibles). Soit c’est un signe de troubles de la personnalité en particulier de troubles psychotiques. Le cauchemar post traumatique après un évènement exceptionnel (situation de guerre, violences, accident d’avion…) est particulier.

 

Donc si vous êtes sensibles aux cauchemars évitez les images et lectures violentes avant l'heure du couché... sinon… Cauchemar assuré !

 

Pour les autres  un avant-goût avec la bande annonce (si la vidéo ne s'affiche pas cliquez ici) :

 

 

 

Pour ceux qui l'on vu : alors ces cauchemars ? ;)

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Psychoreve 25/05/2010 11:57



PS : l'illustration est de psychoreve



Psychoreve 22/05/2010 12:06



Le cauchemar est un rêve anxieux ou d’angoisse … Lorsqu’il provoque un éveil, le dormeur a souvenir d’un rêve détaillé, au contenu
pénible, anxiogène ou effrayant….Parfois ils occasionnent un réveil qui est très désagréable car le souvenir du cauchemar est tenace.


Pour ma part, et je m’excuse d’avoir l’air de vouloir utiliser ce site comme une tribune, je dis que le cauchemar use, au titre de ses moyens,
de l’anxiété comme d’un effet spécial. Par sa forte charge émotionnelle cet artifice est destiné à nous faire réagir, c’est un peu un « Tu te réveilles ou quoi !? ». Au
passage nous pourrions remarquer que le cauchemar ne colle guère avec le rêve qui serait une production aléatoire du tissu cérébral.


Il n’en reste pas moins que la charge émotive peut sembler déconnectée du contenu du rêve. Ce constat de surface sera éclairé par l’étude du
contenu des rêves, des symboles notamment.


     Le cauchemar post traumatique après un évènement
exceptionnel (situation de guerre, violences, accident d’avion…) est particulier


Pour ma part je n’ai pas eu à connaître de véritables cauchemars post traumatiques. Si j’en ai quelques rares relations, par des personnes
ayant vécu 39/45 par exemple, je ne peux ranger leurs cauchemars dans cette catégorie… mais peut-on – décemment - le leur dire ? Et culturellement peut-on prendre le risque d'émettre un
autre avis ?



Psychoreve 22/05/2010 09:59