Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Morphée dans tous ses états

Morphée dans tous ses états

Dormir et rêver... Quoi de plus naturel ! Et pourtant chaque nuit des milliers de personnes vivent un enfer... Conseils, nouvelles techniques, humeur du moment, films, nouvelles, BD, dessins,événements, tout ce qui concerne le sommeil est dans le blog du Réseau Morphée.

Le manque de sommeil induit une altération de la neuroligine-1

Un réveil difficile, des difficultés pour apprendre et mémoriser, peu d’entrain à toute activité sociale ? La cause, aussi évidente qu’elle puisse paraître, peut être tout simplement le manque de sommeil.

 

NeuronehistoLa privation de sommeil induit une altération du fonctionnement synaptique de notre cerveau. La communication entre les neurones se fait mal. C’est la Neuroligine-1 (NGL1), une protéine qui contrôle le nombre de récepteurs impliqués dans les processus GABAergiques (un peu) et glutamatergiques (surtout), qui intervient dans cette communication. Mais cette molécule n’arrive plus à faire son travail dès lors que nous ne dormons pas assez.

C’est ainsi que l’équipe du Dr Mongrain, directrice du laboratoire de physiologie moléculaire du sommeil au Centre d'étude avancée en médecine du sommeil (CÉAMS) de l'Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, a mis en évidence le rôle de la NGL1 dans la régulation de l’activité neuronale du sommeil et de l’éveil.

Son absence est impliquée dans la mémorisation spatiale et associative, de la même façon que ce que l’on observe dans la privation de sommeil, qui, justement, diminue l’expression de NGL1.

Ce que suggèrent les travaux de l’équipe canadienne est que, outre les réveils difficiles, c’est aussi notre sommeil qui est modifié par l’altération de la NGL1. Nous avons un sommeil profond plus longtemps – ce qui n’est pas forcément une bonne chose – réduisant ainsi les phases de sommeil lent léger et paradoxal. Les cycles du sommeil doivent être respectés pour une meilleure récupération physique et nerveuse.

 

Encore une étude qui prouve que le respect du temps de sommeil dont nous avons besoin est important. À nous aujourd’hui d’en prendre conscience, pour une meilleure qualité de vie lors de nos journées d’éveil !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article